dimanche 27 novembre 2011

La place Thiers

Nous pourrions intituler ce message : l'urbanisme des années 70 ou l'attentat architectural, ou comment transformer un espace chaleureux et accueillant en un lieu triste et sans âme... et aujourd'hui la statue de Thiers trône dans les entrepots des services techniques de la ville, no comment. Malgré tout des différences sont déja notables car toutes les boutiques "champignons" ont été rasées.
















1 commentaire: