mardi 10 avril 2012

Trace révolutionnaire

À l'extrémité de la rue Héré, on peut encore voir des pavillons en triste état... mais rapprochons nous un peu...

Et non, nous ne rêvons pas, en décryptant bien ces vieux écrits, on peut y lire "Rue du Passage", mais également "Rue Marat" ! il faudra bien nettoyer ces bâtiments, mais il serait judicieux de conserver ces traces de l'histoire !

4 commentaires:

  1. Très intéressant, vous avez l'oeil (ou le zoom) !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai surtout l'oeil fureteur !!! ;)

    RépondreSupprimer
  3. En tous cas c'est super intéressant, je n'avais jamais remarqué!

    RépondreSupprimer
  4. J'avais déjà essayé de lire ces vieilles inscriptions en passant, mais impossible de le décrypter. Merci

    RépondreSupprimer